Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 août 2012

ÊTRE REPUBLICAIN - HUMANISME

ÊTRE REPUBLICAIN

Être de Droite c'est être profondément républicain, respecter les valeurs et le fonctionnement de la République et de ses institutions. C'est être attaché à la démocratie, à l'état de droit, respecter l'expression démocratique et avec elle le partage des pouvoirs.

Être républicain c'est être attaché au fonctionnement actuel de notre pays, le respecter et tout faire pour le préserver.
Être républicain ce n'est pas de sentir le besoin de l'affirmer haut et fort pour qui veut bien l'entendre et chercher à l'afficher ouvertement quand personne ne vous a rien demandé ( n'est-ce pas monsieur le maire ) juste parce que vous avez envie de bien vous faire voir !
La moindre opportunité ne doit pas servir à faire de la politique un système binaire, avec d'un côté les républicains et de l'autre les anti-républicains !

L'HUMANISME

La tolérance, l'indépendance, l'ouverture d'esprit, la curiosité, la notion de liberté et le respect de son prochain sont des valeurs et des vertus qui sont intrinsèques à tout être humain, libre à lui de les développer ou non. Se vanter d'en être doté ( d'humanisme ) c'est n'avoir rien compris à ce que cela signifiait ! ( hé oui monsieur Galonnier, c'est à méditer n'est-ce pas ? )



Michel G A R C I A

22:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

08 novembre 2011

DEMAGOGIE INTERDITE !

Ce " nouveau Monde " dont parlait l'autre jour Nicolas SARKOZY, c'est un combat permanent. Il faut rattraper Georges PAPANDREOU par les cheveux lorsqu'il s'égare, sermonner Silvio BERLUSCONI, entraîner Angela MERKEL, tenter de convaincre Barack OBAMA et composer avec Hu JINTAO.

Vaste programme comme dit le général de GAULE. De fait, il n'est pas à la portée du premier venu. François HOLLANDE peut s'amuser à traiter Nicolas SARKOZY d' " animateur " du G 20, il sait bien au fond de lui même qu'il est un peu plus compliqué de gérer un changement de civilisation que d'inaugurer la foire du livre à Brive-la-Gaillarde ! Il le sait bien et, pourtant, le Député de Corrèze semble aborder cette campagne présidentielle avec la ferme volonté d'oublier l'essentiel : l'époque ne se prête ni aux facilités ni à la démagogie.

Bien sûr, chacun a perçu, lors de la primaire socialiste, que François HOLLANDE revêtait sans trop sourciller les habits d'un " père la rigueur " de gauche. Mais l'époque requiert beaucoup plus de rigueur qu'il ne l'imagine, perspective paralysante pour une gauche française qui juge, à juste titre, qu'elle est la plus à gauche d'Europe et d'ailleurs.

Aujourd'hui, si l'on en croit François FILLON, le gouvernement a présenté " l'un des budgets les plus rigoureux depuis 1945 ". La faute à qui ? François HOLLANDE a sa réponse, évidemment électoraliste : la faute à Nicolas SARKOZY. Mais la droite américaine dit la même chose du démocrate Barack OBAMA, comme le parti populaire espagnol à l'endroit du socialiste José-Luis ZAPATERO...Alors qui croire ?

Plutôt que de s'égarer dans des attaques futiles, François HOLLANDE devrait convaincre ses amis socialistes d'accepter le monde comme il est et qui, hélas pour eux, n'est pas fondamentalement socialiste. Mais le peut-il ? Son parti fourmille de gens persuadés qu'il suffit, en France, de renverser quelques tables et de procéder à la réquisition, la coercition, l'interdiction et l'obligation pour que la planète entière s'en trouve mieux. Soit. Mais il faudra convaincre les gens de Pékin, ceux de Wachington, de Berlin, de Rio, de Monscou, de New-delhi, et beaucoup d'autres. Sans oublier ceux de Brive-la-Gaillarde !


V. U. / Paul-Henry du LIMBERT

23:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

21 octobre 2011

L'HOMME DU XXè SIECLE

On aimerait se réjouir de la nomination du candidat socialiste après tant de rebondissements dont le plus douloureux demeurera la descente aux enfers de Dominique STRAUSS-KAHN.

Enfin, voilà François HOLLANDE : un homme neuf qui n'a jamais exercé le pouvoir, jamais été ministre ni même secrétaire d'Etat. Un leader prêt à oublier ses dix années passées à la tête d'un des partis socialistes les plus archaïques d'Europe.

Seulement derrière l'homme, subtil et intelligent au demeurant, il y a les idées, les corpus idéologiques, le programme. Quelques exemples ...

Le contrat de génération : exonération des charges pour toute embauche d'un jeune accompagné du maintient d'un senior. Cela n'a jamais marché. Même Martine AUBRY le dit.
La priorité à la jeunesse, bravo. Mais avec en prime l'embauche de 60 000 enseignants financés par un tour de passe passe fiscal.
La régulation du système bancaire; ce serait bien venu s'il ne s'agissait pas d'une mise sous tutelle des banques avec pourquoi pas un contrôleur d'Etat dans chaque établissement.
A-t-on oublié les ravages du Crédit Lyonnais ?
L'encadrement des licenciements : le meilleur moyen de dissuader les entreprises de recruter.
Le retour de l'age de la retraite à 60 ans : un signal aussi désastreux que les trente cinq heures.
Les contorsions sur la sortie du nucléaire : un gage de plus aux écologistes au risque de casser l'outil industriel.
Les 300 000 contrats d'avenir : un gouffre budgétaire pour fabriquer de futurs chômeurs.
Par quelque côté qu'on saisisse le projet de François HOLLANDE, on y retrouve le parfum de 1981 qui fleure bon l'économie administrée. S'il fallait qualifier le candidat des socialistes en 2012, on se reporterait volontiers cinquante ans en arrière dans le jeu télévisé " L'Homme du XXè siècle " du regretté Pierre SABBAGH.
Car tout compte fait, François HOLLANDE est bien " L'Homme du XXè siècle ".


V U / Etienne MOUGEOTTE

00:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

27 février 2011

Petit rappel aux donneurs de leçons

- Le Parti fondé par Gbagbo est membre de l'Internationale Socialiste ( eh oui ! ).

- Le Partie fondé par Ben Ali est membre de l'Internationale Socialiste ( eh oui ! ).

- Ségolène Royal est vice-Présidente de l'Internationale Socialiste ( eh oui ! ).

- Lionel Jospin et Pierre Maurice ( le papa politique de Martine Aubry ) sont Présidents d'honneur de l'Internationale Socialiste ( eh oui ! )

- 8 personnalités du PS ont soutenu Gbagbo sur place, dont l'inénarrable Roland Dumas.

- Dominique Strauss-Khan a été décoré Grand Officier de" la République Tunisienne par Ben Ali le 18 novembre 2008 ( eh oui ! ).

- C'est assez loin de ce que laissent à penser les donneurs de leçons du PS; la paille et la poutre, comme d'habitude n'est-ce pas ?

VU / M.G











22:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

27 octobre 2010

Succession au Démiurge

Suite à la disparition brutale du Président de Région , les Conseillers Régionaux seront appelés à élire un successeur à la tête du LANGUEDOC - ROUSSILLON. Sachant que seul le populisme de Georges FRECHE à fait la différence lors des élections régionales il serait plus acceptable de soumettre l'élection d'une nouvelle majorité au suffrage universel plutôt qu'à une élection interne où le futur Président pourrait être contesté pendant son mandat , ce qui du fait bloquerait les instances dirigeantes dans ses décisions jusqu'en 2014 , prochaine échéance électorale.
Ma réflexion pourrait paraître populiste alors que le populisme fait son chemin et progresse , il n'y a qu'à voir le comportement de certains chefs de files comme Jean-Luc Mélenchon , Marine Le Pen , Olivier Besencenot , Georges Frèche ayant été le précurseur sans conteste en la matière , le PS semble lui emboiter le pas vu son comportement à l'Assemblée Nationale et au Sénat lors des débats télévisés , préférant les désordres de la rue à l' ordre parlementaire garant de la démocratie.

VU/MG

14:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |