Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 février 2014

LE BÊTISIER DE GALONNIER: OPPOSANT EN 2004, J P GALONNIER NE METTAIT PAS DE GANTS FACE A LA MAJORITE!



004.JPG
SANS MENAGEMENT, JP GALONNIER NE FAISAIT PAS DANS LA DENTELLE, TRAITANT LE DEFUNT MAIRE, Michel SOLANS, DE NOMS D'OISEAUX SANS QUE CELUI-CI NE L'ASSIGNE EN JUSTICE.
POUR MOINS QUE CELA JP GALONNIER N'A PAS HESITE A ME TRAÎNER DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE BEZIERS. J'EN SUIS RESSORTI BLANCHI CONTRAIREMENT A TOUTE ATTENTE!
J'AI MOI-MÊME DEPOSE UN RECOURS POUR ABUS DE POUVOIR AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF QUE J'AI GAGNE AISEMMENT:
ANNULATION DE TROIS ARRÊTES DU MAIRE ET D'UNE DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL ATTRIBUANT D'IMPORTANTS REVENUS A SON COLLABORATEUR DE CABINET, 5 489€/mois!

COPIE DU TRACT DE JP GALONNIER

001.jpg


002.jpg


003.jpg


004.jpg


Au bas de la page 2 nous pouvons lire:
TOUT FOUT LE CAMP, LE PATRIMOINE AUSSI...
Vente du patrimoine communal, JP Galonnier fait des remarques à ce sujet.
Ce qu'il critiquait du temps où il était opposant sans être élu au Conseil municipal il en a fait de bien pires:

- Vente de l'ancienne maison de retraite Y Garcia de gré à gré à un ami pour la modique somme de 114 000€ pour une surface totale de 320 m² avec toiture rénovée. Il disait je cite : " pourquoi vendre ainsi le patrimoine communal "?

- Achat d'un terrain non constructible sis sur le chemin de hallage du Canal du Midi de 325 m² à un familier pour un montant de 35 000€ qui n'a de boulodrome que le nom puisque jamais utilisé.

- Achat d'une masure de 50 m², Place des Girondins, pour un montant de 65 000€ qu'il envisageait et que j'ai contesté en son temps, repoussant ainsi cette acquisition. Il voulait " aérer " cette place, disait-il!



Michel G A R C I A

08:27 Publié dans REFLEXION | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 décembre 2013

REGAIN D'ACTES DELICTUEUX !

004.JPG
VOILA BIEN LA PREUVE DU MANQUE DE RESPECT ENVERS LA POLICE MUNICIPALE ET L'AUTORITE LOCALE ! LA FAUTE INCOMBE A LA MUNICIPALITE LAXISTE EN LA MATIERE DEPUIS BIENTÔT 6 ANS.

005.jpg


Ne voila-t-il pas que les délinquants s'attaquent maintenant aux véhicules de la police municipale! Deux pneus crevés du même coté, en fin d'après-midi, sur le véhicule stationné sur son emplacement réservé prouvent bien qu'il y a dans la commune des gens qui narguent l'autorité municipale.
Nous voyons depuis quelque temps des non-respect de stationnement interdit, double file sur le boulevard de la République, depuis le rond-point jusqu'à la rue Léon Lagarde, sur le rond-point de la Place de la Révolution et des boulevards République, Gambetta et Pasteur notamment. Ces désordres vont crescendo et commencent à perturber les riverains et commerçants du boulevard de la République mais le Maire n'en a cure! Il aurait même dit à un commerçant qui se plaignait à ce sujet qu'il ne ferait rien qui puisse déclencher une émeute à Villeneuve.
Cette passivité réfléchie et calculée par lui serait-elle due à la proximité de l'échéance du mandat électoral? Sait-il que les villeneuvois sont excédés par ce laxisme alors qu'il est OPJ ( Officier de Police Judiciaire ) et donc responsable de la sécurité et de la tranquillité sur la commune? Et cela il n'en a pas prit la mesure, occupé principalement à soigner sa propre image que de la délinquance récurrente!


MICHEL G A R C I A

05 septembre 2013

UN AUDIT A LA GLOIRE DU " MAGICIEN DE LA FINANCE "

001.jpg

LA POUDRE DE PERLIMPINPIN

Des fois, tu ne sais pas pourquoi, tu tombes sur des trucs intéressants, sur des trucs qu'on aurait bien voulu te cacher.
Je me suis mis sur le tard à internet, mais j'y ai pris goût. Je farfouille, je trifouille et je trouve. La réglementation sur les marchés publics impose une publicité soit sur les journaux locaux, soit sur internet, soit sur des journaux à portée nationale ou internationale. Je regarde donc régulièrement le site internet de la commune. Et là qu'ais-je trouvé?

Comme ça fait plusieurs années que, lors des séances du conseil municipal, j'alerte les élus sur les recours un peu trop fréquents à l'emprunt et aux lignes de trésorerie. Vous avez eu dans vos boites aux lettres et sur ce blog le bulletin n°2 de Villeneuve Avenir spécial finances.
Cela fait donc plusieurs années que le tandem Barsalougalonnien se doute bien que, pendant la campagne pour les municipales de 2014, les candidats vont le titiller sur ce point.
Galonnier a décidé de prendre les devants et de faire réaliser un audit de mandat déguisé en " PRESTATION D'INGENIERIE JURIDIQUE ET FINANCIERE DE LA RELATION BANCAIRE ET DE L'ANALYSE DE LA DETTE " ( cliquez sur le lien suivant pour visionner l'appel public à concurrence : -analyse bancaire de la dette.pdf )

D'ores et déjà on peut sans avoir fait les grandes écoles, répondre à pas mal d'intérogations.

* ¤ La conformité réglementaire des contacts de prêts :
Est-ce que les emprunts souscrits par la commune sont légaux? Bien évidemment.
Est-ce qu'il y a des emprunts toxiques? Aucun, tous les emprunts villeneuvois sont des emprunts auprès des banques classiques, signés avec un taux fixe et une annuité fixe.

* ¤ L'adéquation de la Commune avec les solutions proposées :
Est-ce que les emprunts faits par Galonnier étaient justifiés? Sur le plan comptable, oui puisque la commune n'avait pas les moyens en fonds propres de payer ses investissements.
Est-ce que les emprunts souscrits l'on été aux meilleures conditions du marché? Certainement puisque le code des marchés publics impose de mettre en concurrence plusieurs établissements bancaires. Ils doivent donc proposer les meilleures conditions sinon c'est la concurrence qui emporte le marché.
Est-ce que le choix du type d'emprunt a été bon? Oui puisque, selon qu'on pouvait ou non rembourser rapidement, il a été fait le choix de lignes de trésorerie d'emprunts à long terme.

* ¤ Un accompagnement de la Commune dans la négociation de sa dette et la récupération des éventuels trop-perçus:
Lorsque la commune contracte des emprunts, c'est comme pour les particuliers : le taux au moment de contrat évolue et parfois cela devient intéressant de renégocier l'emprunt parce que les taux ont baissé. Par exemple, quand Mme RANC a signé le 5 juin 2007 l'emprunt de 1 700 000€ sur 30 ans, le taux effectif global était de 4,63%, quand Galonnier a signé le 13 janvier 2013 l'emprunt de 214 000€ sur 15 ans, le taux effectif global était de 5, 319147%. Le boulot du titulaire du marché sera de surveiller l'évolution des cours pour proposer à la commune une renégociation des prêts afin d'obtenir des taux plus favorables. Si un particulier arrive à avoir ces renseignements pour son propre crédit, une commune doit y arriver sans avoir à payer un prestataire de service.
Quand à la récupération des éventuels trop-perçus, ce qui laisse pantois c'est le terme " éventuel ". Entendrait-on par là qu'on ne saurait pas qui a perçu des sommes auxquelles il n'avait pas droit? Permettez-moi d'avoir des doutes!

Les contribuables villeneuvois vont payer un des axes de campagne du Maire/Candidat. Ils vont payer un audit des pratiques financières de la commune dans lequel les seules questions posées vont amener des réponses qui feront dire au Maire " qu'il n'a pu faire autrement " , " que dans des circonstances du moment, il a pris les bonnes décisions ", " qu'il a recherché les financements les plus judicieux "...

Quelles auraient été les réponses faites par ce cabinet d'audit si les questions avaient été par exemple :
* La commune a-t-elle réalisé un plan pluriannuel d'investissement pour avoir le moins possible besoin de recourir à l'emprunt?
* La commune aurait-elle pu différer certains investissements dans le temps?
* Le code des Marchés Publics et le guide communal des pratiques en matière de Marchés Publics ont-ils été respectés dans la passation des contrats avec le prestataire?
* Les travaux engagés par la commune étaient-ils opportuns ou n'y aurait-il pas eu une alternative plus judicieuse dans le choix des travaux?
* Les travaux réalisés par le Maire étaient-ils ceux pour lesquels il avait été élu?
Je ne doute pas que que les réponses apportées à ces questions changeraient grandement le rapport d'audit et démontrerait que la gestion de la commune est loin d'être aussi saine que le Maire/Candidat veut nous faire croire.
Il suffirait que le Maire publie le rapport annuel établi par le percepteur de Sérignan, agent du Trésor Public, pour avoir toutes les réponses.


Michel G A R C I A

22:12 Publié dans REFLEXION | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

13 juillet 2013

DEBUT DU CHANTIER DE RENOVATION DU BOULEVARD " FREDERIC MISTRAL "

007.JPG


Jeudi 11 juillet, une réunion publique à eu lieu dans la salle du conseil municipal à l'hôtel consulaire rue de la fontaine. Les personnes présentes y avaient été conviées par cartons d'invitation individuels car étant concernés par ces travaux. Ayant pris connaissance de cette réunion que le maire ne nous avait pas communiqué, je m'y rendis accompagné d'un autre conseiller désirant connaître le déroulement et le calendrier de ces travaux.

Vingt deux personnes plus le maire, son collaborateur, un ingénieur, un technicien de l'Agglo, le chef des services techniques de la ville et donc deux conseillers municipaux composaient l'assemblée. Parmi les personnes présentes, des commerçants et des résidents soucieux des désagréments qu'ils pourraient subir. Une secrétaire de mairie et un employé municipal étaient aussi présents à cette réunion particulière non communiquée aux villeneuvois pourtant en droit de savoir quand, comment et combien de temps ces travaux dureront sachant qu'ils subiront, résidents ou pas, quelques soucis de circulation.

Pour ce qui concerne les travaux qui s'échelonneront dans le temps, les quatre présentateurs du projet s'appliquèrent à détailler les différentes phases de la première opération.
Le chantier de rénovation des réseaux ( eau, assainissement et pluviale ) s'effectuera en trois phases continues et durera environ entre trois et quatre mois s'il n'y a pas intempéries ( de septembre à décembre probablement ). Le sens d'évolution du chantier ira du rond point de la route de Sérignan vers le chemin du Pont neuf. L'autre partie partant du dit chemin au rond-point de l'espace Dardé et du Canalet n'est pas concernée par ces travaux pour le moment!

Les réseaux Eaux-Assainissement sont financés par l'Agglo, le réseau Pluvial par la commune. Ces réseaux seront installés coté droit de la chaussée, l'autre partie étant déjà occupée. Les branchements d'eaux et assainissement seront aussi assurés par l'Agglo, les anciennes conduites en plomb seront systématiquement remplacées par ce service. Tous les réseaux évolueront de concert et les tranchées seront rebouchées au fur et à mesure de son évolution afin d'éviter les gênes occasionnées. Une couche de bitume sera appliquée dans l'attente de la deuxième opération qui sera reportée au deuxième ou troisième trimestre 2014. Ces travaux comporteront la réalisation des trottoirs, des accès aux immeubles privés, de la couche de bitume finale ( le maire dit attendre les financements, ??? ). Nous avons pourtant pas mal emprunté!!!

Une autre réunion sera organisée afin de définir si une ou deux voies seront réalisées sur le boulevard, sachant qu'à certains endroits, actuellement, il n'existe pas de trottoir et que les largeurs entre immeubles de part et d'autre de la chaussée ne sont pas extensibles. Si nous nous mettons en conformité avec les normes concernant le déplacement des personnes à mobilité réduite nous ne pourrons pas conserver un double sens de circulation sur une partie du boulevard. Cette partie irait du débouché du chemin du Pont neuf à la jonction de la rue Garibaldi ( face à l'école libre ). D'ici-là, nous aurons le temps d'y réfléchir et d'amener des idées et commentaires liés à cette question quelque peu délicate pour un grand nombre de riverains et utilisateurs de la chaussée.

Au fait, qu'attendaient-ils pour se décider à terminer ce dernier tronçon manquant? Vu son état plutôt lamentable pourquoi avoir attendu la fin du mandat? Ayant réalisé la rénovation du boulevard de la République dès 2010, pourquoi n'avoir pas poursuivi ces travaux de mise en valeur de la ceinture du centre ancien, le réservaient-ils pour l'échéance électorale qui se profile à l'horizon? Soyez sûr que certains le leur reprocheront, à juste raison d'ailleurs! Il fut fait,durant le mandat précédant bien plus que ce qu'ils ne feront d'ici-là, le boulevard Gambetta et le boulevard Pasteur bien plus conséquents pourtant, avec ses deux rond-points en plus!


Michel G A R C I A

15:45 Publié dans REFLEXION | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

29 mai 2013

OPERATION FACADE

011.JPG



Le 24 mai avait lieu l'inauguration de la façade du Bar-Restaurant Le Grand Café, les élus et les clients habituels y étaient invités et apprécièrent différents apéritifs et tapas. Ce bâtiment appartient à la commune depuis quelques années, racheté du temps de Michel Solans. Ce bâtiment s'inscrivait dans le projet d'une Place de la Révolution rénovée et de la construction de la nouvelle Mairie. La Communauté d'Agglomération Béziers- Méditerranée avait participé financièrement à ce projet de coeur de ville.
Mais depuis son achat, le bâtiment n'avait jamais été restauré. C'est chose faite.

En ma qualité d'usager de cette place et des commerces qui y sont implantés, je dois louer le choix des couleurs retenues par Domi et Pascal, locataires pour leur commerce du bâtiment communal.
En ma qualité de professionnel du bâtiment ( entrepreneur retraité ) je dois louer le professionnalisme de l'entreprise villeneuvoise qui a réalisé les travaux.
En ma qualité de conseiller municipal, je dois me féliciter de la décision de rénover cette façade qui faisait " tâche " au milieu de la Place de la Révolution. Voici bientôt un an et encore le mois dernier, j'avais fait sur mon blog un texte demandant à la mairie de réaliser les travaux avant l'arrivée des nombreux touristes visitant ou traversant la commune. Mon rôle d'élu municipal consistant à faire remonter au maire, les besoins que je constatais.
Je ne peux être que satisfait d'avoir été écouté.


Michel G A R C I A

09:29 Publié dans REFLEXION | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |