Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 mars 2010

région

FRECHE dit qu'il est élu par des cons; s'il est élu, il sera forcément le Roi des cons du Languedoc Roussillon. Aussi, je ne voterai pas pour lui, ne me considérant pas comme tel. Il a dit qu'il se présentera à l'élection municipale de 2014 et pourquoi pas aux présidentielles de 2017? Il faudra qu'il se déplace en Papamobile. On a atteint le summun de la "connerie", quand je pense que ce personnage est vraiment en souffrance, il n'y a qu'à voir ses déplacements laborieux, comment pourra-t-il en 4 ans faire tout ce qu'il a promis? Je ne l'imagine pas un instant, tant la tâche sera laborieuse. Quand je vois sa profession de foi, je constate qu'il prend vraiment les électeurs pour des cons encore une fois, mais il n'en a cure pourvu qu'il soit réelu.

Tout le tapage médiatique de cette campagne n'effacera pas son bilan désastreux. Dernier au niveau de l'emploi, dernier au niveau des revenus par habitant, dernier encore sur l'apprentissage ; nous sommes depuis 2004 la dernière région de France alors qu'il devait la placer dans les dix premières ; c'est raté ! Quel échec cuisant, lui qui avait tant critiqué le bilan de Jacques BLANC. Il aura vraiment tout fait pour Montpellier, et il le dit sans aucun scrupule, oubliant qu'il existe d'autres départements et d'autres villes qui n'ont rien perçu des impots payés par les contribuables de tout le Languedoc Roussillon. Ceci est totalement inadmissible de la part d'un président de région irrespectueux envers ces électeurs qui pour la plupart n'ont eu que des miques. Béziers n'a pas perçu la moindre subvention significative, ex. : la médiathèque M.A.M. a été financée à hauteur de 1,9 % du montant total, laissant la CABM honorer le reste de la facture ; à la grogne de ces contribuables. D'autres villes non des moindres telles que Nîmes, Perpignan, Alès, Narbonne, ect. ... n'ont pu réaliser leurs projets par manque de financements de la région, FRECHE préférant dépenser l'argent pour sa communication : 95 millions d'euros par an et ce depuis 6 ans. Avec autant, on aurait pu en faire de belles réalisations. Le "Septimaniaque" nous aura fait dépenser 25 millions avec son désir de "Septimanie". Ses Ambassades de la région en Chine, aux U.S.A, à Milan, à Bruxelles et à Londres nous coûtent 6 millions d'euros par an pour simplement exposer quelques bouteilles qu'il faut dépoussiérer de temps en temps, preuve que cela ne fait pas avancer les choses.

Il serait plus judicieux de promouvoir nos produits par la compétence des professionnels de la vente, d'un niveau mondialement reconnu. Nos produits sont connus dans le monde entier, sachons les vendre par d'autres moyens intelligents, nous avons fait nos preuves dans d'autres domaines aussi difficiles. Tout ceci doit etre revu car sinon nous continuerons dans la médiocrité, restants ainsi les derniers de la classe. Le tourisme n'a pas non plus un financement conséquent, il faudrait le multiplier par dix tellement il est insuffisant, sachant qu'il apporte 15% des ressources à la région. L'agriculture de montagne percevait du temps de Jacques BLANC 6 millions d'euros, il n'en reçoit avec FRECHE que 700 000, mettant ainsi les agriculteurs dans une situation peu envieuse. J'arrêterai là mes griefs, trop nombreux, mais aussi graves que ceux énnoncés.